CHASSE pays
ACCUEIL
Menu

CHASSE EN
AFRIQUE

Afrique du Sud
Centrafrique
Gambie
Guinée Bissau
Maroc (Petit Gibier)
Maroc (Sanglier)
Maroc (Tourterelle)
Mozambique
Namibie
Sénégal
Tunisie (Grive)
Tunisie (Sanglier)
Zimbabwe

CHASSE EN
AMERIQUE

Argentine
Uruguay

CHASSE EN
EUROPE

Angleterre (Pigeon)
Biélorussie (Battue)
Biélorussie (Petite & moyenne chasses)
Ecosse (Grand gibier)
Ecosse (Petit gibier)
Irlande (Chasses mixtes)
Irlande (Pigeon)

 

Les Espèces chassées : la Sarcelle d'Hiver

SARCELLE D'HIVER
(Anas crecca)

La sarcelle d’hiver est un anatidé, comme les autres canards, les oies et les cygnes.
C’est le plus petit des canards (250 à 450 g).
Cette espèce est proche de la sarcelle d’été, un peu plus grande et qui passe l’automne et l’hiver en Afrique.
D’octobre à juin le mâle possède un plumage nuptial très coloré. Le reste de l’année il est très terne comme la femelle.
500 à 1 000 couples de sarcelles d’hiver nichent en France.
On la rencontre aussi nichant principalement en Scandinavie et en Russie.

La femelle pond de 8 à 11 œufs dont l’éclosion a lieu de mai à juillet.

Son cadre de vie : étangs, marais, baies et estuaires.

Pour nicher, la sarcelle d’hiver occupe des mares, étangs, marais, bois marécageux. Les oiseaux sont alors dispersés et discrets. Dès le mois d’août commence la migration : des sarcelles venant du Nord et de l’Est de l’Europe arrivent en France. Certaines continuent vers l’Espagne et l’Afrique du Nord, d’autres s’installent pour passer l’hiver. Les sarcelles sont alors grégaires. Elles se rassemblent de jour sur des plans d’eau, baies, estuaires, et quittent ces " remises " en début de nuit, dispersées, à la recherche de leur nourriture dans un rayon d’une trentaine de kilomètres.
Elles se nourrissent de graines et de larves d’insectes, sur des terrains humides ou faiblement inondés : marais doux ou saumâtres, bords d’étangs, vasières, près inondés, champs de maïs récoltés, rizières, etc.

Pendant les migrations automnale et de fin d’hiver, la sarcelle d’hiver peut être rencontrée dans toutes les régions de France, dans tous les types de zones humides. Mais c’est en hiver que l’espèce est la plus abondante. A la mi-janvier, on en compte environ 80 000 dans le pays. Leur présence est alors influencée par le climat hivernal et elles tendent à se concentrer sur le littoral.
L’espèce est en effet très sensible au gel et à l’enneigement qui limitent ses possibilités d’alimentation. Lors de vagues de froid, les sarcelles d’hiver se déplacent vers le Sud et l’Ouest. La répartition en est alors modifiée et les effectifs peuvent localement augmenter ou diminuer.

La sarcelle d’hiver fréquentant des zones humides tout au long de son, cycle annuel, son sort est lié à celui de ces milieux. Les zones humides ne couvrent plus en France qu’environ 1,6 millions d’hectares, soit moins de 3 % du territoire et leur régression se poursuit au rythme d’environ 10 000 hectares par an.
Le maintien de ces zones humides ainsi que la modération du prélèvement cynégétique assureraient l’avenir de cet attachant petit canard.


Source : ONCFS

 
SÉJOURS CHASSE
Chasse buffle
Chasse elan
Chasse Bécasse
Chasse Ours Noir
Chasse grive
Chasse sanglier
Chasse lion
Chasse pigeon
avec SAFARI
WORLD IMAGE
chasse
Circuits et séjours en Afrique
Safaris en Afrique
Croisières en Afrique
Trains de luxe en Afrique
 

 

sejour thailande - circuit thailande - sejour bali - circuit oman - sejour oman - circuit sri lanka - sejour sri lanka - sejour maldives - sejour dubai - circuit australie - circuit japon - circuit inde - circuit vietnam - circuit jordanie - circuit ouzbekistan - circuit cambodge - circuit syrie

Lodge Afrique du Sud hebergement garden route zimbabwe national parks Circuit Afrique du Sud Circuit Maroc Circuit Tunisie sejour senegal vacances senegal Lodges Afrique du Sud location rolls royce Paris | safari afrique | hotel via veneto hotel rome reservation hotel rome